Error. Page cannot be displayed. Please contact your service provider for more details. (8)

Rio For Partiers travel guide to Rio de JaneiroBloom

deenesfritpt-br

Bouts de Sûreté

En règle génerale, les Gringos ne risquent rien contre les chefs de la drogue.Vos chances d’ être kidnappé ou pris en otage sont bien moindre qu’ un Brésilien de la haute classe sociale. Sans se faire de soucis, les loies des Seigneurs de la drogues sont confinés aux escrocs plus intelligents ou plus grands. Les petits poissons come les pick pocket et les petits criminels prennent leurs chance.

Faites attention dans les rues désertes tout comme les grosses foules. La nouvelle mode des pick pocket (quelques techniques de l’ Europe de l’ Est arrivent au Brésil) est de faire en sorte que vos mains soient distraites dans une foule, afin de vous faire les poches.

Un bon éxemple est le truc de la moutarde Russe, où ils vous mettent de la moutarde sur la tête dans le métro et pendant que vous regardez ce que c’ est, ils vous font les poches.

Un autre truc commun au Brésil est le « FIGHT BREAKS OUT » quand au milieu d’ une foule, il commence une bagarre ou une agitation, alors lorsque quelqu’ un est poussé sur vous et que vous éssayer de le retenir, une autre personne (parfois une femme) vient par derriere et vous fait les poches.

Faites pas le malin, si on pointe une arme sur vous, donnez l’ argent tranquillement et tenez-vous en à ça.

Barrez vous après chaque situation confuse : si vous parvenez à prendre un pick pocket en flagrant délit, allez-vous en car ses potes peuvent vous poursuivre.

Une autre téchnique beaucoup utilisée est le vol à vélo. Ils peuvent vous piquer votre portable, vous arracher votre collier ou sac en passant très vite envélo. 

Si vous croisez un mec louche dans une rue déserte la nuit, criez : « Salut, je suis là ! » à un ami imaginaire au bout de la rue. Ça devrait déjouer ses plans.

Ne croyez pas à l’ intelligence ou à la futilité des flics : Si on vous vole, dites un gros Merde et continuez votre excursion au lieu d’ aller vous prendre la tête au commissariat. Ce n’ est pas seulement un exercice futile, mais vous gagnerez du temps et garderez votre bonne humeur. Comme a dit un ami à moi après s’ être fait volé 200 USDollars au nord de Brésil : « Laisse tomber, je considère ça comme une petite taxe touristique » et il est retourné boire. Á long terme, c’ est pas la meilleure philosophie, mais ça a marché cette semaine là.

COMMENT ÉVITER D’ ÊTRE UNE CIBLE ?

En règle générale, vous souhaitez vous habiller décontracté. Le look grunge vous ira bien. Comme vous êtes en vacances, vous avez pas à vous en faire pour votre réputation. Ci-dessous, quelques règles à observer pour garantir votre sécurité (spéciallement n’ importe où entre Flamengo et le centre ville ou la zone nord) :

Casquette
Doit être vieille.

Coupe de cheveux
Gardez la coupe IN pour les boites branchées.

Accent
Ans une foule de personnes louches, retenez-vous de parler beaucoup.

Tee shirt
Un tee-shirt vaut mieux qu’ une chemise Hawaienne. Gardez le maillot de la séléction Brésilienne de foot pour chez vous.

Argent et papiers
Ne prenez pas trop d’ argent ni pas assez avec vous, car ils vous lacheront pas avant d’ avoir trouvé quelque chose. Ne portez pas votre passeport avec vous, ni toutes vos cartes bleues ou plus que 200 Reals. Emmenez une carte bleue et une copie de votre carte d’ identité, ou permis de conduire, carte d’ étudiant etc. Gardez bien vos poches fermées.

Appareil photo
Ne vous promenez pas avec en pensant que l’ étui va être suffisant.

Bermudas
Vous pouvez porter des bermudas, mais du style des Brésiliens, pas ceux que vous portez chez vous.

Sandales
Portez des chaussures ou des sandales ouvertes.

Rio Guide

Switch to our mobile site


Copyright © 2010 Rio For Partiers travel guide to Rio de Janeiro. All rights reserved.